!css
Solutions gestion de patrimoine

Fonds de private equity

Avec le Private Equity, vous choisissez d’entrer au capital des sociétés non cotées. Source de création de valeur essentielle pour l’économie, le marché du Private Equity génère régulièrement un haut niveau de performance financière pour les investisseurs. Vous pouvez en tirer le meilleur parti à travers notre large gamme de produits qui couvre les fonds de Private Equity et les fonds de fonds de Private Equity. Pour sélectionner ces solutions, nous avons passé au crible la qualité du processus d’investissement et l’expérience des équipes de gestion.

Fonds de Private Equity

Le Private Equity repose avant tout sur le savoir-faire et l’expérience des hommes.

Il réunit les compétences des gérants de fonds, analystes et dirigeants d’entreprises dans un objectif commun de création de valeur.

Vecteur de développement essentiel de l’économie, le Private Equity est aujourd’hui reconnu pour ses effets moteurs sur la croissance des sociétés, la création d’emplois et la promotion de générations nouvelles de chefs d’entreprises.

En l’espace de quelques années, le marché du Private Equity s’est considérablement développé en générant régulièrement un haut niveau de performance financière pour l’investisseur.

Dotée de caractéristiques spécifiques, cette activité fait appel à des profils de gestionnaires spécialisés qui détectent les meilleurs talents.

Afin de faire bénéficier les investisseurs des atouts du Private Equity, Société Générale Private Banking a sélectionné une large gamme de produits de Private Equity (investissements directs, fonds de Private Equity et fonds de fonds de Private Equity) en privilégiant la qualité du processus d’investissement et l’expérience des équipes de gestion.

Quelles stratégies d’investissement?

Une entreprise connaît au cours de son développement différentes phases : depuis sa création en passant par des phases de croissance et de maturité, voire de difficultés. A chacune d’entre elles correspond un type de “capital-investissement” : le capital-risque, le capital développement, le capital-transmission, les fonds de retournement ou de mezzanine.

Les investisseurs en Private Equity accompagnent les entreprises à chacune des étapes de  leur développement.

Capital-investissement et cycle de vie de l'entreprise

Capital Risque (“Venture Capital”)

Investissement dans de jeunes entreprises innovantes, qui dès leur création ou peu après leurs premiers développements techniques et commerciaux cherchent des financements privés. Ces nouvelles sociétés évoluent essentiellement dans les secteurs des Nouvelles Technologies de l’Information et de la Communication (NTIC), dans ceux du monde des sciences du vivant ou dans les secteurs de l’électronique et des nouveaux matériaux.

Capital Développement (“Growth” ou “Expansion Capital”)

Prises de participations minoritaires dans le capital d’entreprises déjà établies et généralement rentables. Les entreprises sélectionnées ont un fort potentiel de croissance qui nécessite la consolidation de leur structure financière pour développer de nouveaux produits ou services, établir une filiale à l’étranger, réaliser une acquisition ou encore accroître leur capacité de production.

Capital Transmission (“Buy out” or “LBOs”)

Rachat de sociétés matures et profitables au moyen de techniques financières à fort effet de levier (forte utilisation de l’emprunt). Le capital-transmission vise aussi bien des PME de quelques millions d’euros de chiffre d’affaires, que des grandes sociétés multinationales. Les opportunités d’investissement sont variées: vente d’une société familiale, cession d’une filiale de groupe industriel, privatisation d’une société cotée ou encore réorganisation d’un actionnariat de financiers (LBO secondaires par exemple).

Situations Spéciales

Les situations spéciales consistent principalement en des investissements dans de la dette subordonnée  (ou dette mezzanine) où l’investisseur cherche à améliorer sa rentabilité par des mécanismes d’accès au capital, grâce par exemple à des bons de souscription d’actions, options, warrants… Cette catégorie inclut également les investissements dans la dette de sociétés en difficulté, le financement de projets ou encore le retournement d’entreprises.

Si la durée de détention moyenne des participations se situe généralement entre 3 et 7 ans, un véhicule d’investissement comme un fonds de Private Equity,  a généralement une durée de vie d’une dizaine d’années.

L'offre de Private Equity

L’offre de Private Equity de Société Générale Private Banking

Il existe de nombreuses façons d’investir en Private Equity :

L’investissement direct :

L’investisseur choisit d’être lui-même le gestionnaire de ses investissements dans des sociétés non cotées: Société Générale Private Banking l’accompagne dans  cette démarche. Il peut donner à cette activité une orientation stratégique spécifique ou viser une simple diversification de ses actifs sous gestion.

Le risque de cette approche est élevé puisqu’elle expose l’investisseur au risque direct de chaque participation. Ce facteur de risque peut être atténué par la diversification du portefeuille dans un nombre significatif de participations, ce qui peut nécessiter des niveaux d’allocation en capital-investissement très élevés et incompatibles avec une gestion globale d’actifs.

L’investissement dans un fonds :

Les fonds de Private Equity prennent des participations directes dans une vingtaine d’entreprises en général. Les équipes de gestion qui gèrent ces fonds sont le plus souvent spécialisées par secteur d'activité, par type d’intervention, voire par zone géographique.

Les écarts de performance entre les équipes de gestion sont très élevés ; c’est pourquoi leur sélection est un facteur clé pour la performance future. Par ailleurs, l’accès à ces équipes constitue un obstacle difficile. Celles-ci préfèrent le plus souvent traiter avec leurs investisseurs historiques et fixent des minima de souscriptions très élevés.

L’investissement dans un fonds de fonds :

Les fonds de fonds constituent un moyen d’accéder aisément à tous les domaines du capital investissement de manière très diversifiée. Par ce mécanisme de démultiplication, un investisseur participera indirectement au financement de plusieurs centaines d’entreprises. En contact permanent avec le marché, ils ont une connaissance actualisée de ses tendances et des opportunités de fonds disponibles ou à venir.